Lucky Peterson 4tet

Dans son "Tribute to Jimmy Smith", Lucky Peterson se concentre sur l'orgue Hammond B-3, son instrument de prédilection dont la sonorité chaude renvoie aux chants du gospel et aux hymnes de la soul music. Pour rendre hommage à son mentor Jimmy Smith, il s'entoure de partenaires virtuoses parmi lesquels se distingue le guitariste prodige Kelyn Crapp. Tout au long de l'album, Lucky Peterson se révèle le dépositaire d'une longue histoire musicale ancrée dans le blues mais très ouverte ; on y trouve la pulsation du jazz, le groove du rhythm'n'blues et l'énergie du rock'n'roll.

Après les remarquables "The Son of a Bluesman" et "Live in Marciac", le nouvel album du bluesman américain Lucky Peterson chez Jazz Village s'annonce d'ores et déjà comme un disque important et indispensable dans sa luxuriante discographie. La raison en est double. Tout d'abord, Lucky Peterson joue exclusivement de l'orgue Hammond B-3 et privilégie des morceaux instrumentaux, et puis il propose une instrumentation particulièrement compacte (un trio orgue-guitare-batterie, avec parfois l'ajout d'une trompette ou d'un saxophone) à travers un répertoire clairement orienté vers le jazz, en hommage au grand organiste Jimmy Smith. Ce jazz-là est teinté de soul et de blues. Une musique qui groove et que l'on pourrait qualifier de "jazz'n'blues", comme au bon vieux temps des vinyles de Blue Note.

L'album "Tribute to Jimmy Smith" est sorti le 13 octobre 2017 sur le label Jazz Village/Pias. Avec Lucky Peterson - orgue Hammond, voix / Herlin Riley - batterie / Kelyn Crapp - guitare + Invités : Nicolas Folmer - trompette / Philippe Petrucciani - guitare / Archie Shepp - saxophone, voix.

Sur scène :
Lucky Peterson : orgue Hammond, voix
Kelyn Crapp : guitare
Nicolas Folmer : trompette
Ahmad Compaoré : batterie